Étant donné que la Chine pourrait lui imposer un blocus aérien et naval afin de la contraindre à revenir dans son giron, Taïwan a lancé le programme Hai Lung II, qui vise à construire localement huit sous-marins à propulsion diesel-électrique, devant être à la fois puissants et discrets afin de pouvoir tenir à distance de…

Cet article Au moins un pays européen est impliqué dans la construction des futurs sous-marins taïwanais est apparu en premier sur Zone Militaire.