Malgré le soutien des Émirates arabes unis et de l’Égypte et la présence de la société militaire privée [SMP] russe Wagner ainsi que celle, selon un rapport des Nations unies récemment évoqué par l’AFP, de combattants envoyés par Damas à Benghazi, l’Armée nationale libyenne [ANL] du maréchal Khalifa Haftar a subi un lourd revers, le…

Cet article Ayant reçu des avions MiG-29 et Su-24, les forces du maréchal Haftar menacent de viser les intérêts turcs en Libye est apparu en premier sur Zone Militaire.