Lors du sommet de N’Djamena, qui a réuni, à la mi-février, la France et les pays du G5 Sahel [Tchad, Mali, Niger, Burkina Faso et Mauritanie], le président Macron a annoncé que le format de la force Barkhane serait pour le moment maintenu et que l’accent allait être mis sur le combat contre le Groupe…

Cet article Barkhane a dû taper fort pour venir à bout d’un groupe jihadiste lié à l’EIGS est apparu en premier sur Zone Militaire.