Les pilotes de chasse des Forces aériennes d’autodéfense japonaises n’ont guère le temps de s’ennuyer. Durant la dernière fiscale [qui se termine au 31 mars au Japon, ndlr], ils ont décollé à 947 reprises pour identifier des avions militaires chinois [pour 675 cas] ou russes s’approchant de l’espace aérien nippon. Cette activité n’est pas inhabituelle…

Cet article Boeing et Mitsubishi ont signé un premier contrat pour faire du F-15J japonais un « super intercepteur » est apparu en premier sur Zone Militaire.