Par Mary Eileen Shackleton, gouverneure 2020/2021 du district 7230 et convener de l’événement.

J’étais enchantée lorsque le président élu du Rotary, Holger Knaack, a révélé son thème lors de l’Assemblée internationale 2020 : le Rotary ouvre des opportunités. Il nous a même donné un petit puzzle de son thème en souvenir. J’étais loin de me douter que cela me conduirait un jour à une révélation.

Quelques mois plus tard, le COVID-19 fait des ravages dans le district 7230 et la région de New-York — le centre de la pandémie pour les États-Unis. J’ai donc dû annuler la cérémonie d’intronisation de l’équipe du district en personne. Franchement, j’étais déprimée et un peu effrayée, et je me demandais comment j’allais bien pouvoir faire. C’est à ce moment-là que j’ai ressenti la force du Rotary et de trois simples mots. En regardant le puzzle du thème d’Holger, j’ai réalisé que j’allais devoir rassembler les pièces et construire nos propres portes d’accès aux opportunités.

Peu de temps après, l’actrice Téa Leoni est apparue sur une chaîne d’information câblée pour promouvoir un téléthon qu’elle organisait pour l’UNICEF. Suivant les traces de sa grand-mère et de son père, l’actrice est membre du conseil d’administration d’UNICEF USA et ambassadrice de bonne volonté. L’UNICEF étant par ailleurs l’un de nos partenaires dans la lutte pour l’éradication de la polio et notre district commençant à s’habituer aux événements virtuels, j’ai pensé que nous pourrions peut-être inviter Téa à parler de son travail en organisant notre propre événement.

Étant le district où est situé le siège des Nations unies, notre famille rotarienne accueille chaque année des Rotariens du monde entier lors de la Journée du Rotary aux Nations unies. Mais nous ne nous étions pas appuyés sur les connexions profondes de nos propres membres avec l’ONU depuis longtemps.

Plusieurs haut-fonctionnaires des Nations unies ont été membres de nos clubs et certains interviendront lors notre événement en ligne en direct le 10 avril 2021, 75 ans d’actions entre le Rotary et les Nations unies. Ils rejoindront d’autres intervenants inspirants, parmi lesquels :

  • Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, qui prononcera notre discours d’ouverture.
  • Melissa Fleming, secrétaire générale adjointe à la communication globale.
  • Holger Knaack, président du Rotary.
  • Téa Leoni, ambassadrice de bonne volonté et administratrice d’UNICEF USA, qui parlera de l’engagement de sa famille envers les enfants et de l’importance des partenariats, comme celui du Rotary et de l’UNICEF.
  • Un panel composé de Jennifer Jones, présidente nommée du Rotary, Valarie Wafer, administratrice du Rotary, Carolyn Jones, ancienne administratrice de la Fondation Rotary, et Sylvia Whitlock, la première femme à présider un Rotary club.
  • L’ambassadeur Francis Okelo, notre responsable Action internationale de district, qui a directement travaillé avec Kofi Annan pour diriger les missions de maintien de la paix de l’ONU .
  • Mahbub Ahmad, notre gouverneur sortant, qui a joué un rôle clé dans la présence en ligne de l’ONU au cours de sa longue carrière au Secrétariat des Nations unies.
  • Helen Reisler et Matts Ingemanson, anciens gouverneurs, et d’autres membres du Rotary club de New York, qui organisent un « petit-déjeuner international » mensuel auquel sont souvent invités des dirigeants de l’ONU.
  • Tom McConnon, ancien adjoint de gouverneur, qui a écrit un livre sur le Rotary et les Nations unies.

La première bonne nouvelle est arrivée quand Jason Gonzalez a accepté de présider le programme de l’événement. Membre du réseau des représentants du Rotary, il est aussi président sortant de son club et cofondateur d’un club Rotaract. Il a adhéré à mon concept et l’a encore amélioré en invitant le réseau des représentants du Rotary et ses contacts aux Nations unies à collaborer avec nous, et en constituant une équipe de Rotariens locaux et internationaux pour organiser cette célébration.

J’ai aussi contacté l’équipe Relations publiques de Téa pour l’inviter à participer, et ils m’ont répondu oui ! L’interview de Téa sur l’UNICEF a ajouté une bonne dose de piquant à tout ce travail.

Et nous ne nous sommes pas arrêtés là, car Ahmad a invité son ancien patron, Stéphane Dujarric, qui a lui-même invité Melissa Fleming, à enregistrer des commentaires. À peu près au même moment, mon panel de rêve, composé de Jennifer Jones, Valarie Wafer, Carolyn Jones et Sylvia Whitlock, a accepté de participer. D’autres districts rotariens accueillant des agences et bureaux des Nations unies à Rome, Genève, Nairobi et Addis-Abeba ont également pris part à ce qui est en train de devenir une véritable célébration.

Je suis toujours émerveillée par la portée de notre famille rotarienne et j’ai hâte que la fête commence ! Vous êtes cordialement invités à rejoindre le livestream le samedi 10 avril, de 10 h à 13 h (heure de New York). Pour plus d’informations et pour vous inscrire, rendez-vous sur www.75yearsofaction.live.