En mars 2012, alors qu’une nouvelle rébellion touarègue incarnée par le Mouvement national de libération de l’Azawad [MNLA] était sur le point de se faire doubler par plusieurs groupes jihadistes avec lesquels elle s’était associée, un coup d’État parti du camp militaire « Soundiata Keïta » de Kati, à 15 km de Bamako, renversa la président Amadou…

Cet article Confusion à Bamako, où circule une rumeur de tentative de coup d’État militaire est apparu en premier sur Zone Militaire.