Le 31 décembre, le Pentagone a annoncé que le porte-avions USS Nimitz allait pouvoir rentrer à son port d’attache, à San Diego [Californie], après plus de huit mois de mission au Moyen-Orient et dans l’océan Indien, où il a appuyé le rédéploiement des troupes américaines hors de Somalie. Cependant, une telle annonce pouvait paraître surprenante,…

Cet article Contrordre pour le porte-avions USS Nimitz, contraint de faire demi-tour et de prolonger sa mission au Moyen-Orient est apparu en premier sur Zone Militaire.