Dans les années 1960, les États-Unis et l’URSS avaient l’ambiton de développer des avions « spatiaux », mais selon des approches différentes. Ainsi, le X-20 « Dyna-Soar » américain devait être en mesure d’effectuer des missions de reconnaissance, de bombardement et de sabotage de satellites ennemis. Mais ce projet, très coûteux, fut abandonné alors que le premier prototype était…

Cet article Défense : « Il faudra un jour penser à un avion spatial », insiste Éric Trappier, le Pdg de Dassault Aviation est apparu en premier sur Zone Militaire.