C’est un épisode relativement peu connu du Débarquement en Normandie. À l’aube du 6 juin 1944, six bombardiers Douglas Mc IIIA Boston du Squadron 342 « Lorraine » des Forces aériennes françaises libres [FAFL] décollèrent pour une mission bien particulière : volant à très basse altitude [et à la vitesse de 500 km/h], ils devaient répandre un…

Cet article Dernier survivant du Groupe de bombardement Lorraine, le sergent-chef René Billottet nous a quittés est apparu en premier sur Zone Militaire.