On dit que les marins sont superstitieux, ce qui les oblige à une certaine créativité pour éviter de prononcer des mots qui porteraient malheur. On parle ainsi de bout, de filin, d’écoute, d’aussière, de drisse, d’amarre, d’élingue ou de grelin étant entendu que la seule corde que l’on trouve à bord d’un navire est celle…

Cet article Dernière de la série, la FREMM-DA Lorraine a été mise à l’eau est apparu en premier sur Zone Militaire.