En mai, et avec l’appui militaire de la Turquie, les forces du gouvernement d’union natioale [GNA] libyen, installé à Tripoli, réussirent à s’emparer de la base aérienne stratégique d’al-Watiya, aux dépens de l’Armée nationale libyenne [ANL] du maréchal Khalifa Haftar. Ce qui mit un terme à l’offensive lancée par ce dernier pour prendre le contrôle…

Cet article Des avions non identifiés ont bombardé une base utilisée par la Turquie en Libye est apparu en premier sur Zone Militaire.