Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, plus les dépouilles de plus de 300.000 soldats « morts pour la France » ont été restituées aux familles, à leur demande. Ce qui fait que les corps de ces « Poilus » tombés au champ d’honneur ont été inhumés dans des cimetières communaux. Ce qui pose un problème actuellement. En effet,…

Cet article Des députés insistent pour obliger les communes à entretenir les tombes de soldats « morts pour la France » est apparu en premier sur Zone Militaire.