En janvier, la Chine a adopté une loi autorisant ses gardes-côtes à faire usage de la force, même sans sommation, dans les eaux placées « sous juridiction chinoise ». Étant donné les différends territoriaux impliquant Pékin, cette formule n’a manqué de susciter quelques interrogations… Une réponse vient d’être sans doute apportée, ce 8 février. En effet, Tokyo…

Cet article Dotée de nouveaux pouvoirs, la garde-côtière chinoise fait une incursion dans les eaux des îles japonaises Senkaku est apparu en premier sur Zone Militaire.