Il est souvent affirmé que les forces françaises manquent de sous-officiers « expérimentés ». C’est d’ailleurs ce qu’avait souligné un rapport parlementaire publié en novembre 2019, parlant même, pour l’armée de Terre, d’un « besoin impérieux » de sous-officiers « qualifiés ». Un an plus tôt, le général Jean-Pierre Bosser, qui était alors son chef d’état-major, avait estimé qu’il lui manquait…

Cet article En 2021, et pour la cinquième année consécutive, le nombre d’adjudants et d’adjudants-chefs va baisser est apparu en premier sur Zone Militaire.