Numéro deux de l’opération Inherent Resolve [OIR], c’est à dire de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, le général Kenneth Ekman a assuré, le 23 juillet dernier, que le groupe État islamique [EI ou Daesh] n’est plus que « l’ombre de ce qu’il était ». Selon lui, « l’un des signes de succès est que l’EI n’est…

Cet article La France et l’Irak ont l’intention de renforcer leur coopération militaire est apparu en premier sur Zone Militaire.