Il est rare qu’un compte-rendu du Bureau de l’Assemblée parlementaire de l’Otan [AP-Otan], qui, sur le plan institutionnel, est distincte de l’Alliance, fasse l’objet d’un communiqué de la part des sénateurs et des députés français. Et c’est pourtant ce qu’il s’est produit, ce 24 juin. Rappelant que l’AP-Otan offre aux parlementaires des 30 pays membres…

Cet article La France souhaite une discussion « sans tabou » sur les relations de l’Union européenne avec la Turquie est apparu en premier sur Zone Militaire.