Quand la Chine compte mettre la main sur un archipel dont elle conteste la souveraineté, elle envoie généralement un ou plusieurs navires de sa garde-côtière [Corps de garde-côtes des Forces de police armées chinoises – PAPCGC], parfois pour accompagner des flottiles de bateaux de pêche. C’est ainsi que, par exemple, elle procède pour s’appropier les…

Cet article La garde-côtière chinoise est désormais autorisée à faire usage de la force, même sans sommation est apparu en premier sur Zone Militaire.