En décembre 2012, le quotidien russe Kommersant indiqua que la Chine avait l’intention de se procurer quatre sous-marins à propulsion diesel-électrique « Amur-1650 » [nom de la classe « Lada » pour l’exportation, ndlr] auprès de la Russie. Un tel achat ne semblait pas extravaguant, la composante navale de l’Armée populaire chinoise [APL] ayant déjà acquis 12 sous-marins de…

Cet article La Russie envisagerait de développer avec la Chine un sous-marin conventionnel de nouvelle génération est apparu en premier sur Zone Militaire.