En décembre 2012, le chef d’état-major suédois, qui était alors le général Sverker Göranson, jeta un froid en déclarant que la Suède ne tiendrait pas quinze jours en « cas d’attaque limitée ». Puis une simulation de bombardement de deux bases du pays, lors du congé pascal de 2013 ainsi que l’annexion de la Crimée par la…

Cet article La Suède finira-t-elle par rejoindre l’Otan? est apparu en premier sur Zone Militaire.