Retenu au titre de la Coopération structurée permanente [CSP ou PESCO] et dirigé par les Pays-Bas, le projet « Mobilité militaire » vise à faciliter les mouvements de troupes au sein de l’Union européenne [UE]. Et donc d’établir ainsi une sorte de « Schengen militaire. » Ce sujet est aussi l’une des priorités de l’Otan, des manoeuvres récemment conduites…

Cet article La Turquie voudrait rejoindre le projet de l’Union européenne relatif à la mobilité militaire est apparu en premier sur Zone Militaire.