Alors que la République populaire de Chine ne cache pas ses intentions à l’égard de Taïwan, qu’elle considère comme une province rebelle, l’un des principaux scénarii d’une possible offensive chinoise contre l’île repose sur une vaste opération amphibie, probablement doublée d’une opération aéroportée. En tout cas, l’Armée populaire de libération [APL] semble s’y préparer, ce…

Cet article L’administration américaine autorise la vente de 400 missiles anti-navires Harpoon à Taïwan est apparu en premier sur Zone Militaire.