Fin janvier, la diplomatie américaine avait expliqué que les récentes ventes d’armes autorisées par l’administration Trump allaient être suspendues « provisoirement » afin de permettre à celle de Joe Biden de vérifier leur pertinence aux regards des « objectifs stratégiques » des États-Unis. L’Arabie Saoudite et les Émirats arabes unies étaient alors principalement concernés par cette mesure, en raison…

Cet article L’administration américaine autorise la vente de missiles surface-air RIM-116C à l’Égypte est apparu en premier sur Zone Militaire.