À la fin des années 1990, Brasilia marqua son intérêt pour le porte-avions français Foch, alors sur le point d’être désarmé avec l’entrée en service programmée du « Charles de Gaulle ». L’affaire fut conclue pour 12 millions d’euros seulement… Et, du côté de la Marine nationale, cette vente allait probablement lui épargner la mésaventure qu’elle connaîtra…

Cet article L’ancien porte-avions « Foch » va être démantelé en… Turquie est apparu en premier sur Zone Militaire.