En 1989, année de la chute du Mur de Berlin, et outre les forces de souveraineté et/ou prépositionnées, l’armée de Terre reposait sur trois piliers : la 1ère Armée, composée de trois corps d’armées, la Force d’Action Rapide [FAR] et la Défense opérationnelle du territoire [DOT]. Une telle organisation était possible grâce à la conscription….

Cet article L’armée de Terre réfléchit aux rôles que pourraient tenir ses réservistes dans un conflit de haute intensité est apparu en premier sur Zone Militaire.