L’an passé, la Chine avait vivement protesté contre un contrat devant être attribué par Taïwan à l’entreprise française DCI-DESCO afin de moderniser les lance-leurres AMGL Dagaie Mk2 de ses six frégates légères furtives de classe Kang Ding [classe La Fayette, ndlr]. « Nous sommes opposés à toute vente d’armes ou échange militaire ou sécuritaire avec la…

Cet article Le français Thales serait pressenti pour moderniser les frégates légères furtives taïwanaises est apparu en premier sur Zone Militaire.