S’il y a une chose qui exaspère le général François Lecointre, le chef d’état-major des armées [CEMA], c’est qu’on l’appelle « monsieur » et non « mon général ». « Je suis très heureux d’être appelé par mon grade. C’est une belle reconnaissance, car on ne devient pas général ou amiral d’un claquement de doigts. En quarante ans de carrière,…

Cet article Le général Lecointre déplore la « méconnaissance profonde » du monde civil de la réalité du métier militaire est apparu en premier sur Zone Militaire.