Par le passé, il fut avancé que des avions Rafale équipé de nacelles de reconnaissance Reco NG survolaient régulièrement la Libye afin d’y collecter des renseignements sur les groupes jihadistes présents dans ce pays. Cette information n’avait rien de « confidentielle » : elle figurait en toutes lettres dans un dossier de presse publié par l’Élysée à…

Cet article Le gouvernement de Tripoli proteste contre le survol « non autorisé » de son territoire par un Rafale français est apparu en premier sur Zone Militaire.