La Force maritime d’autodéfense japonaise doit, à terme, disposer de 22 sous-marins à propulsion diesel-électrique afin d’être en mesure de surveiller, voire de contrer le cas échéant, les activités de la marine chinoise, le Japon ayant des désaccords avec la République populaire de Chine sur le tracé de leurs frontières maritimes respectives ainsi que sur…

Cet article Le Japon lance le « Taigei », qui inaugure une nouvelle classe de sous-marins est apparu en premier sur Zone Militaire.