Publiée sur les réseaux sociaux le 23 avril, une vidéo montre plusieurs barils sur lesquels est écrit « Chloroquine de phosphate », ainsi qu’un bon de commande émis par la « pharmacie centrale des armées ». Il n’en fallait pas plus pour déclencher une polémique, certains y voyant une preuve de l’efficacité du traitement proposé par le professeur Didier…

Cet article Le ministère des Armées confirme avoir acheté de la chloroquine de phosphate « par précaution » est apparu en premier sur Zone Militaire.