Comme le président Biden l’a annoncé la semaine passée, les troupes américaines, ainsi que celles de la mission « Resolute Support » de l’Otan, devront avoir quitter l’Afghanistan d’ici le 11 septembre prochain. Et il n’est même pas question d’y conserver le moindre détachement pour mener d’éventuelles opérations contre al-Qaïda. Selon l’accord conclu de Doha, conclu en…

Cet article Le Pentagone veut garder des troupes près de l’Afghanistan pour d’éventuelles opérations anti-terroristes est apparu en premier sur Zone Militaire.