Le 14 novembre, l’Arménie a admis avoir perdu plus de 2.300 soldas lors de l’offensive lancée six semaines plus tôt au Haut-Karabakh par l’Azerbaïdhan. Ce qui explique en grande partie la raison pour laquelle Erevan a accepté un cessez-le-feu, via un accord négocié avec Bakou, sous l’égide de la Russie, ses forces ainsi que celles…

Cet article Le président Erdogan sollicite son Parlement pour envoyer des soldats surveiller le cessez-le-feu au Haut-Karabakh est apparu en premier sur Zone Militaire.