Le 29 février, à Doha [Qatar], Zalmay Khalilzad, l’envoyé spécial des États-Unis pour l’Afghanistan, et le mollah Abdul Ghani Baradar, l’émissaire du mouvement taleb, signèrent un accord qu’ils avaient négocié depuis plus d’un an et demi afin de mettre un terme à un conflit commencé au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, en raison…

Cet article Le président Trump décide de réduire encore la présence militaire américaine en Afghanistan et en Irak est apparu en premier sur Zone Militaire.