Jusqu’à présent, le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a toujours cherché à ménager la Turquie, en minimisant les désaccords que son comportement suscite au sein de l’Alliance et ne manquant jamais une occasion de saluer ses contributions aux missions de l’Alliance, comme « en Afghanistan, en Irak et au Kosovo. » Cela a été le cas…

Cet article Le secrétaire général de l’Otan fait part de ses « sérieuses préoccupations » au sujet de la Turquie est apparu en premier sur Zone Militaire.