Après le coup d’État qui, formenté par des militaires, a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta [IBK] en août dernier, le Mali s’est doté d’une « charte de la transition », laquelle doit permettre d’arriver, au bout de 18 mois, à une normalisation politique. Durant cette période, un ancien officier de l’armée de l’Air malienne, Bah N’Daw,…

Cet article Les autorités maliennes ont relâché une centaine de jihadistes en échange de l’éventuelle libération de deux otages est apparu en premier sur Zone Militaire.