Il y a exactement dix ans, et au terme d’une longue saga marquée par maints rebondissements, le Pentagone annonçait son choix en faveur de Boeing pour livrer 179 nouveaux avions ravitailleurs KC-46 Pegasus, aux dépens de l’A330 MRTT [ou KC-45A], alors proposé par le tandem formé par Airbus [ex-EADS] et Northrop-Grumann. Le prix fut un…

Cet article Les capacités de l’US Air Force mises « en péril » par des problèmes de ravitaillement en vol est apparu en premier sur Zone Militaire.