Le projet de la Grèce d’acquérir quatre nouvelles frégates et d’en moderniser quatre anciennes de type Meko 200 suscite les convoitises, avec pas moins de six industriels sur les rangs. Au départ, le français Naval Group, avec la Belh@rra [ou frégate de défense et d’intervention – FDI] et l’américain Lockheed-Martin, prêt à écraser les prix…

Cet article Les frégates « Jean Bart » et « Latouche-Tréville » pourraient avoir une seconde vie sous pavillon grec est apparu en premier sur Zone Militaire.