Actuellement, et selon les articles R. 2311-2 et R. 2311-3 du code de la défense, il existe trois niveaux de classification des informations sensibles. Ainsi, le « Très Secret Défense » est réservé aux données dont la divulgation serait de nature à nuire « très gravement » à la défense nationale. Viennent ensuite les mentions « Secret Défense » et « Confidentiel…

Cet article Les mentions « Confidentiel Défense » et « Secret Défense » seront bientôt remplacées est apparu en premier sur Zone Militaire.