Quand l’épidémie de covid-19 a commencé à se répandre, les dirigeants de l’État islamique [EI ou Daesh] y ont d’abord vu un « punition divine de l’arrogance et de l’impiété ». Mais comme le coronavirus ne s’attaque pas aux individus en fonction de leurs croyances, ils ont bien été forcés de revoir leur jugement. Cela étant, d’après…

Cet article Les services anti-terroristes redoutent une série d’attaques de Daesh après la levée des restrictions sanitaires est apparu en premier sur Zone Militaire.