Longtemps insaisissable, malgré la traque des forces algériennes en Kabylie, fief d’al-Qaïda au Maghreb islamique [AQMI], l’organisation qu’il dirigeait depuis 2006, Abdelmalek Droukdel a été tué le 3 juin lors d’une opération française menée dans le nord du Mali, précisément à Talahandak, localité située à dizaine de kilomètres de l’Algérie et à 80 km a…

Cet article L’État-major des armées donne quelques détails sur l’opération ayant permis de neutraliser le chef d’AQMI est apparu en premier sur Zone Militaire.