Le 20 juin, le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, a été très clair : dans le cas où les forces loyales au gouvernement d’union national [GNA], installé Tripoli, progresseraient vers Syrte et al-Joufra avec le soutien militaire de la Turquie, l’Égypte enverra ses troupes en Libye, en appui de l’Armée nationale libyenne [ANL] du maréchal…

Cet article Libye : L’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar décrète une zone d’exclusion aérienne au-dessus de Syrte est apparu en premier sur Zone Militaire.