Quand, en mars 2014, Russie prit le contrôle de la Crimée, la marine ukrainienne fut quasiment anéantie : 80% de ses navires étaient en effet basés dans la péninsule. Ce qui fait, que aujourd’hui, elle ne dispose plus que d’une seule frégate de type Krivak III technologiquement dépassée et d’une poignée de patrouilleurs, dont deux…

Cet article Londres prend la tête d’une initiative internationale pour aider la marine ukrainienne à se reconstruire est apparu en premier sur Zone Militaire.