Le 14 septembre 2019, deux sites majeurs du complexe pétrolier saoudien, exploités par Aramco dans l’est du royaume, furent visés par des attaques réalisés avec des missiles de croisière et des drones. Cette action fut revendiquée par Houthis, un groupe rebelle soutenu par l’Iran et aux prises avec une coalition arabe dirigée par Riyad au…

Cet article L’ONU confirme l’origine iranienne des missiles tirés contre les installations pétrolières saoudiennes est apparu en premier sur Zone Militaire.