Fin 2019, le président américain, qui était alors Donald Trump, avait demandé à l’Otan de s’impliquer davantage au Moyen-Orient, notamment en renforçant sa mission de formation auprès des forces irakiennes, laquelle comptait alors environ 500 instructeurs. Si les Européens « prennent une partie de la charge de travail de la coalition internationale, notamment l’entraînement, je pense…

Cet article L’Otan va renforcer sa mission de formation en Irak, avec 3.500 militaires de plus est apparu en premier sur Zone Militaire.