En juillet 2020, et alors qu’il s’apprêtait à quitter ses fonctions de commandant de la force Barkhane, le général Patrick Facon confia que « l’ennemi [s’était] endurci » et qu’il n’hésitait plus « à recourir à des enfants soldats ». Et d’expliquer que cette « réalité » était « liée à l’attrition des GAT [groupes armés terroristes] » et à « leur difficulté à…

Cet article Mali : Selon l’État-major des armées, les jihadistes ont de plus en plus recours à des enfants pour des actions de combat est apparu en premier sur Zone Militaire.