Depuis plusieurs semaines, plus de 200 « navires de pêche » soupçonnés d’appartenir à la milice maritime chinoise ont jeté l’ancre près du récif philippin « Julian Felipe » [ou Whitsun Reef], officiellement, selon Pékin, pour se protéger des mauvaises conditions météorologiques. À Manille, on sait à quoi s’en tenir : à deux reprises, la Chine a envoyé sa…

Cet article Manille met en garde Pékin contre des « hostilités indésirables » en Mer de Chine méridionale est apparu en premier sur Zone Militaire.