Le programme BATSIMAR [Bâtiments de surveillance et d’intervention maritime] aurait dû être lancé dès la fin des années 2000 afin de remplacer à la fois les patrouilleurs P400 et les avisos [ou patrouilleurs de haute-mer, PHM] de la classe d’Estiennes d’Orves. Mais les contraintes budgétaires en retardèrent l’exécution, ce qui, aujourd’hui, fait craindre des ruptures…

Cet article Mme Parly donne des nouvelles sur les futurs patrouilleurs océaniques ainsi que sur le prochain porte-avions est apparu en premier sur Zone Militaire.