Alors que, déjà, il était prédit que, sous l’effet du changement climatique, l’Arctique allait devenir stratégique en raison de la potentielle exploitation de ses ressources naturelles [gaz, pétrole, etc] et l’ouverture de nouvelles routes maritimes, le gouvernement norvégien, alors conduit par Jens Stoltenberg, l’actuel secrétaire général de l’Otan, ne trouva rien de mieux à faire…

Cet article Norvège : L’ex-base navale sous-marine d’Olavsvern ne sera plus utilisée par des navires russes est apparu en premier sur Zone Militaire.