En août 2020, des officiers supérieurs des Forces armées maliennes [FAMa] prirent la tête d’un « Comité national pour le salut du peuple » [CNSP], après avoir renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta [IBK]. Puis, une « charte de la transition » fut adoptée, avec l’objectif d’arriver à une normalisation politique dans les dix-huit mois suivants. Ancien officier de…

Cet article Nouveau coup de force politique des militaires au Mali est apparu en premier sur Zone Militaire.