Le 3 septembre, alors qu’il venait à peine d’annoncer l’ouverture de discussions entre la Grèce et la Turquie pour « définir des mécanismes de déconfliction militaire », le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, avait, en quelque sorte, été désavoué par Athènes, qui affirma vouloir le « retrait immédiat de tous les navires turcs du plateau continental grec »…

Cet article Otan : La Grèce et la Turquie ont trouvé un accord sur un mécanisme visant à éviter les incidents militaires est apparu en premier sur Zone Militaire.