Le 21 janvier, l’État islamique [EI ou Daesh] a revendiqué un double attentat suicide qui venait de faire au moins 32 tués et une centaine de blessés sur la place Tayaran, à Bagdad, où se tenait un marché aux vêtements. Cela faisait trois ans que l’organisation terroriste n’avait pas visé la capitale irakienne de cette…

Cet article Plusieurs jihadistes de l’EI « neutralisés » lors des premières frappes de Rafale dotés du pod TALIOS est apparu en premier sur Zone Militaire.